Statistiques: 657 vues
vainqueur boule

Pari de l’organisation tenu, mais surtout objectif sportif atteint. La première édition du Tournoi International de Pétanque d’Abidjan (TIPA 2018) a été un succès à tous les niveaux pour la Côte d’Ivoire. Le coach Venance Aka et ses adjoints, ont hissé deux équipes en finale.

Côte d’Ivoire 1 de Kouandé Adam’S (pointeur), Assan Fabrice (milieu) et Hermann Gnaoré Didier (tireur) a battu au mental 13-08 Maroc 1 de Ajouad Mohamed (pointeur), Bennar Khalid (milieu) et Mankari Samad (tireur) lors de la première dimi-finale

En finale, Côte d’Ivoire 1 a affronté Côte d’Ivoire 5 d’Ouréga Mathieu (pointeur), Dominique Zohou Bi (milieu) et Kourouma Salif, qui, elle, avait disposé 13-11 dans la seconde demi-finale de la triplette de Madagascar 2 composée de Razanajaona Liva (pointeur), Andrianasolo Zo-Hariliva (milieu)  et Rakotoninosy Taratra (tireur).

Cette confrontation ivoiro-ivoirienne pour l’apothéose du TIPA 2018, a tourné à l’avantage de Côte d’Ivoire 5. Dominique Zohou Bi et ses coéquipiers, en 7 mènes, l’ont emporté 13-06. S’offrant ainsi le trophée en verre imposant, trois challenges (la reproduction en miniature du trophée, la médaille d’or, un téléphone portable et surtout l’importante enveloppe de 7 000 euros (environ 4, 6 millions de FCFA).

Le finaliste malheureux, s’est consolé avec trois challenges, la médaille d’argent, un téléphone portable et une somme de 3500 euros (2,3 millions de FCFA).

Classées toutes deux 3e, les équipes  Maroc 1 et Madagascar 2 ont perçu chacune une enveloppe de 1500 euros (1 million de FCFA) et des médailles de bronze.

La Côte d’Ivoire ne s’est pas que distinguée dans le tournoi principal. Au niveau de la consolante (concours réservé aux équipes éliminées dès le premier tour), elle est parvenue à aligner une équipe en finale. Côte d’Ivoire 7 de Akabla Marcelin (pointeur), Diby César (milieu) et Néa Mathias (tireur) est malheureusement tombée 03-13 devant le vice-champion du monde en titre, le Bénin.

Victorieux de la consolante, les Béninois ont obtenu 1500 euros (1 million de FCFA), Diby César et les siens ont eu droit à 1000 euros (660 mille FCFA).

La Guinée et la France (les gentlemans),3e du concours, ont perçu 500 euros (330 mille FCFA).
Comme c’était le cas à l’ouverture de la compétition le samedi, les finales du tournoi principal et du concours B, ont enregistré un beau monde au nombre duquel le Directeur Départemental des Sports et des Loisirs de Grand-Bassam, Julien Kouadio Adonis, représentant le ministre François Albert Amichia, le maire Georges Philippe Ezaley, et le parrain du TIPÄ 2018, le président de la Fédération Royale Marocaine de Pétanque (FRMP), Mahmoud Archane. Tous ont salué le succès de l’organisation et les performances remarquables des Eléphants boulistes.

Heureux que son image ait été associée à ce tournoi international, le premier du genre en terre ivoirienne, Mahmoud Archane a offert des présents au président Touré Léopold Vincent de la Fédération Ivoirienne de Pétanque (FIP) et à quelques membres du comité d’organisation. Dont Dr Mohamed Lakiss, qui a chapeauté avec dextérité l’organisation, Etienne N’Goma le président du comité d’organisation (PCO) et le président des Restaurateurs et Hôteliers de Côte d’Ivoire, Alhassane Ouattara.

Il leur a remis des tapis venus du Maroc et une mallette au président de la FIP. Il faut rappeler que le TIPA 2018 a réuni pendant 48 heures au stade municipal de Grand-Bassam, 32 équipes venues de 13 pays, principalement la France (27 fois champion du monde), le Maroc (3 fois champion du monde), Madagascar (champion du monde et d’Afrique en titre).

L’arbitre international français, Grignon Patrick, après une formation de 48h des cadres techniques de la FIP, à l’effet de maitriser les règles du jeu, à veiller au bon déroulement du tournoi.

ACEPNUCI