Gbagbo-Ble

Libération de Gbagbo : Le Gouvernement ivoirien appelle au pardon

Le gouvernement ivoirien, au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 janvier, a appelé les ivoiriens au calme, au pardon et à la réconciliation, suite à la décision de la Cpi d’acquitter Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Tout en prenant acte de la décision de la Cpi, « le président de la république et le Gouvernement réitèrent leur volonté de consolider la paix et la cohésion, appellent toutes les populations au calme, au pardon et à la réconciliation » a déclaré Sidi Toure, porte-parole du gouvernement, a l’issue du conseil des ministres de ce mercredi.

« Le Gouvernement souhaite que cette décision aille dans le sens de la décrispation » a-t-il ajouté.

Des l’annonce de l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, des manifestations de joie ont été observés dans les rues du quartier populaire de Yopougon et des manifestations de contestation des parents de victimes, ont été enregistrées à Abobo.

« Le gouvernement ivoirien a promis aider les victimes aussi bien en moyens matériels qu’en matière financière, afin de soulager leurs peines.

Aristide Koffi

coupe mudec man

Facobly: 5e édition de la coupe de la MUDEK/Nipoa de Gbadrui enlève le trophée

Les activités culturelles et sportives de la mutuelle de développement de Kriao (MUDEK) a connu son apothéose, Samedi 1er Septembre, par la finale du tournoi doté de la coupe de la réconciliation. C’est l’équipe de Gbadrou qui a enlevé le trophée devant celle de Kriao (1-0).

Ce sont au total 32 équipes venues des régions du Tonkpi, du cavally, et du Guemon, qui ont participé à ce tournoi dont l’objectif est de réconcilier la jeunesse du grand ouest, mais aussi de participer à son développement. Ce à quoi M. Niamké Moïse, président de la MUDEK tient fermement.

Représentant le ministre des sports, M Yao Kossonou a salué cette initiative. Selon lui, elle permet non seulement le brassage des populations, mais aussi et surtout de réconcilier la jeunesse.

Dr Édouard Font Gbéi, DG du CNTIG et parrain, appelle, pour sa part, les cadres à unir leurs forces pour ouvrir des horizons nouveaux à la jeunesse. «  Créons des richesses et des emplois stables qui aideront le retour en masse des populations et leur installations » a t- il plaidé.

Massa Souleymane