IMG-20211112-WA0072

Les États-Unis font don de 1 173 510 doses supplémentaires du vaccin Pfizer à la Côte d’Ivoire

 L’Ambassade des États-Unis a le plaisir d’annoncer l’arrivée de 1 173 510 doses de vaccin Pfizer remises à la Côte d’Ivoire par le biais de l’initiative COVAX. Les doses sont arrivées en deux lots, l’un le 8 novembre et l’autre le 10 novembre. Ce don a été fait par les États-Unis en toute sécurité, équitablement et sans conditions, dans le seul but de sauver des vies. Il porte ainsi à 2 727 270 le nombre total de doses du vaccin Pfizer que les États-Unis ont donné à la Côte d’Ivoire depuis août 2021.

« Les  des États-Unis, portant à plus de 2.7 millions de vaccins Pfizer à la Côte d’Ivoire, représentent le ferme soutien américain aux efforts ivoiriens pour atténuer les effets néfastes de la pandémie sur la santé et l’économie », a déclaré l’Ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell. Toute personne éligible est encouragée à se protéger et à protéger ses proches en se faisant vacciner ».

Des vaccins sûrs et efficaces sont notre meilleur outil pour mettre fin à cette pandémie, et les États-Unis se sont engagés à acheter et à faire don de 1,1 milliard de doses de vaccins contre le COVID-19 dans le monde. À ce jour, les États-Unis ont livré plus de 234 millions de doses de vaccins à plus de 100 pays.

Comme l’a dit le Président Joe Biden, « les États-Unis sont déterminés à apporter la même urgence aux efforts de vaccination internationaux, que celle dont nous avons fait preuve chez nous. Nous partageons ces vaccins afin de sauver des vies et de montrer la voie au monde pour mettre fin à cette pandémie ».

Les États-Unis se réjouissent de poursuivre leur collaboration avec le gouvernement de Côte d’Ivoire dans la lutte contre le COVID-19, le VIH/SIDA, l’Ebola et d’autres menaces sanitaires mondiales.

Nouvel ambassadeur des Usa a Bouake

Diplomatie / Le nouvel Ambassadeur des États-Unis foule le sol de Bouaké

Il est 16 h 10 quand le cortège de l’ambassadeur Richard Keith Bell, fait escale devant la mythique salle American Corner, de l’université Alassane Ouattara de Bouaké, ce jeudi 21 Novembre 2019. Acteurs éducatifs, associations des droits de l’homme, chefs coutumiers et traditionnels, étudiants, hommes de média tous sont  présents.

Cette première visite officielle du nouvel Ambassadeur des Etats Unis en Côte d’Ivoire, a pour objectif de s’imprégner des activités financées par son pays dans la région de Gbêkê et d’encourager les acteurs de leur mise en œuvre.

« Bouaké est la deuxième ville du pays, je sais très bien qu’un pays ne se limite pas à sa capitale. Il était donc  important pour moi de prendre connaissance de la réalité ivoirienne dans toutes les régions du pays. Nous avons plusieurs activités dans ce pays et je voulais me renseigner d’avantage sur la bonne marche de ces activités et essayer de motiver ceux qui participent à sa bonne marche » a déclaré le diplomate Américain Richard Keith Bell.

Cette visite a été l’occasion pour lui,  de rencontrer les autorités politiques, religieuses et coutumières de la ville de Béoumi, qui a été secouée par un violent conflit interethnique.

Les membres de la société civile, les acteurs des partis politiques de Bouaké et le corps préfectoral, tous ont eu des séances de travail avec l’ambassadeur.

L’ancien volontaire du corps de la paix au Yémen, Richard Keith reste convaincu que la diversité culturelle du pays, est un atout pour la consolidation de la paix. « Pendant ces échanges, j’ai été conforté dans la conviction que j’avais déjà, que les richesses culturelles de ce pays contiennent la sagesse nécessaire pour trouver les mécanismes de vivre ensemble, de paix et de progrès partagé » a –t-il dit.

Il faut rappeler que le nouvel ambassadeur des USA en Cote d’Ivoire a présenté sa lettre de créances au président ivoirien  Alassane Ouattara, le 10 octobre dernier. La Côte d’Ivoire est le 19ème pays, ou il séjournera en tant que diplomate des États-Unis.

Sylvain Faithè