Statistiques: 757 vues
Anacarde - mancono 2019

Mankono, chef-lieu de la région du Béré a abrité  une grande campagne d’information et de sensibilisation sur la recherche de qualité de la noix de cajou de bonne qualité. Cette campagne est une initiative de la coopérative avec conseil d’administration du vivrier et du cajou (Coopcavica).

«Notre pays est premier producteur mondial de la noix de cajou mais classé dernier an matière de qualité. C’est formule agricole ne colle pas » s’est indigné le président du conseil d’administration de la Coopcavica, El Hadj Traoré Issa.

Pour cela, son conseil a décidé de faire une tournée de sensibilisation. Une tournée qui a démarré le 20 janvier pour finir le 05 février 2019 à Kounahiri, dont l’action principale s’est déroulée le 04 février à Mankono autour d’un grand meeting.

«Cherchons la qualité. Cela fait plusieurs années qu’aucun pays n’a pas à se comparer à la Cote d’Ivoire en matière de production. Mais la qualité tue le prix. Et cela ne nous arrange pas. Notre message vise tous les producteurs du pays, quelques soit la coopérative à laquelle le paysan est affilé » a déclaré Traoré Issa, directeur général de la Coopcavica. Avant de rappeler les méthodes qui aboutissent à obtenir des noix de cajou de bonne qualité.

«Il faut nettoyer deux fois au moins son champ avant les récoltes. Il faut laisser les pommes tomber avant de ramasser les graines. Il faut sécher les graines entre 03 et 05, voire même 07  jours en période de pluie. Les laisser quelques heures seulement à l’ombre. Les mettre dans des sacs en jutes. Les déposer sur des palettes » souligne-t-il. Ces notions importantes indiquées par le Dg de la Coopérative, prix d’excellence 2016, ont également été traduits en langue Malinké et Senoufo pour la bonne compréhension de tous.

Près de trois millions de francs cfa ont été investis pour les trois grandes campagnes de proximité. Mobilisant ainsi, plus de 5000 personnes qui, à leur tour, partageront les acquis lors des différentes journées de communications.

Toutes ces étapes ont enregistrés la présence des autorités religieuses, coutumières, sécuritaires et administratives.

En 2018, la Coopcavica a collecté 23 000 tonnes de cajou de qualité. Cette campagne-ci, elle prévoit 50 000 tonne toujours en misant sur la qualité.

Le prix bord champ 2019 est fixé 375 fs cfa. Ce prix est en baisse de 125 fs par rapport à celui de 2018.

Tuo Tchang