Statistiques: 599 vues
Journalistes

L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Cote d’ivoire, dans le cadre de ses activités, a initié des séminaires de formation sur ‘’les principes du journalisme’’  dans plusieurs villes du pays. Après l’étape d’Abidjan, Yamoussoukro, cette délégation conduite par le chargé à l’information de ladite Ambassade Teko Folli, a déposé sa valise à Bouaké, ce jeudi 06 décembre 2018, précisément à American Corner du campus 2. A cette formation, des journalistes de Bouake ont été invites a plus de professionnalisme.

La formation sur les principes du journalisme a été l’affaire de la journaliste Sud-Africaine Leanne de Bassompierre et Teko Folli de l’ambassade des USA en Cote d’Ivoire.

La raison d’être du journalisme est d’apporter aux citoyens, selon les formateurs,   l’information dont ils ont besoin pour vivre en être libre et autonome. Le journaliste doit s’inscrire dans une logique d’intermédiaire entre un fait et la population, de respect de la vérité, de la vérification de l’information pour ne pas installer les populations dans le ‘’faut’’. Il doit donner intérêt et pertinence a ce qui est réellement important.

Cependant, pour mener à bien cette mission, ces journalistes sont confrontés à plusieurs difficultés. Mais la notion de ‘’perdiem’’ nui gravement à la fonction de journalisme.

« Je vous conseille d’être plus professionnel et lorsque vous travaillez de façon professionnel, les gens ont confiance en vous et vous pourriez avoir tout ce dont vous avez besoin » a lancé Teko Folli, qui a encouragé les confrères à aller à la recherche de l’information, plutôt que d’attendre que les informations viennent à eux.

Les participants dans l’ensemble ont salué cette initiative, intervenant en moins d’un an des élections présidentielles. Ils ont également fait savoir que leurs conditions de travail et de vie doivent être améliorées, si l’on veut une presse plus responsable en Cote d’Ivoire.

Sylvain Faithè