Statistiques: 128 vues
40657

Vendredi 24 septembre 2021. Cette date est à inscrire dans l’histoire de la Côte l’ivoire. Puisque après 60 ans après l’existence de la société des transports abidjanais, la Sotra est désormais installée à Bouaké, deuxième ville ivoirienne. La cérémonie de lancement officiel a eu lieu ce vendredi, sur l’esplanade du palais du carnaval de Bouaké. Sous la houlette du premier ministre ivoirien qu’accompagnaient plusieurs membres du gouvernement.
L’ambiance était bonne ce vendredi sur l’esplanade du palais du carnaval de Bouaké, où grelots et tam-tams rivalisaient d’ardeur. Danses traditionnelles et artistes modernes n’étaient pas en reste.

La Sotra depuis 60 ans d’existence, expérimente pour la première fois, une aventure hors d’Abidjan. Bouaké étant la deuxième ville du pays, ses populations n’ont donc pas boudé la cérémonie.

60 autobus, avec des itinéraires bien définies seront chargés de la première déserte sur 4 lignes. Si tout se déroule sans accros, 100 autobus seront lancés sur 8 lignes, créant ainsi 500 emplois directs et indirects.

Le ticket de bus est à 200 f CFA. Des cartes de bus rechargeables sont aussi disponibles.

Le premier ministre qui a procédé au lancement officiel des activités de la sotra a prié les populations de Bouaké à prendre soin des autobus.

Sur le terrain, notamment à l’arrêt de bus en face du campus 2 de Bouaké, l’on a pu observer des étudiants attendant le bus.

On peut le dire, le transport des personnes à Bouaké connaîtra une modernisation avec ces bus tout flambant neuf de la Sotra.

Kader Diaby