Statistiques: 866 vues
camp genie

Chaque année le 04 Décembre est la date choisie pour tous les sapeurs-pompiers du monde de célébrer la “sainte barbe ” ou Barbara leur sainte-patronne. A Bouaké,  en raison du calendrier des hommes en armes, c’est le 03 Décembre 2018, que les sapeurs du 1er bataillon du génie,  ont rendu hommage à leur sainte-patronne.

Il est 10h30, lorsque le commandant de la 3e région militaire de Bouaké N’Goran Kouamé Léon fait son entrée, au camp génie pour assister à la célébration de la sainte-Barbe aux côtés du lieutenant-colonel Mel Armel, chef de corps du premier bataillon du génie.

Les sapeurs du 1er bataillon de génie ont commémoré leur sainte-patronne, à travers un défilé de troupes à pieds. C’est l’occasion également de récompenser 06 militaires appelé à faire valoir leurs droits à ma retraite.

Compte tenu de récente remous sociaux ces derniers temps entre étudiants et les gardes pénitentiaires, le lieutenant-colonel Mel Armel, chef de corps du 1er bataillon de génie, a appelé ces troupes aux règlements pacifiques des différends.  Il les a invité à cultiver trois vertus fondamentales qui sont l’union, le respect des lois établies par les autorités et la discipline en vue de hisser très haut la devise du 1er bataillon du génie “souvent construire, parfois détruire, toujours servir”

« Certes l’union fait la force, mais cette force qui naît de l’union doit servir la bonne cause pour protéger les faibles et non pour les brimer. » a indiqué le commandant du génie militaire, Mel Armel.

« C’est le pouvoir qui raisonne dit-on. Est plus fort celui qui respecte les lois. Je vous appelle aux respects des lois que nous nous sommes établies librement. Au respect du règlement militaire qui stipule que la discipline reste la force principale des armées. Et surtout au règlement pacifique des différends. »  a t-il plaidé.

Cette lucarne selon les responsables de l’armée est aussi un moment idéal de créer un cadre enchanteur entre militaire et populations.

« C’est une activité qui démontre la force de la foi et une armée ne peut avancer sans la foi. Aujourd’hui toute action militaire  qui implique  les civils,  permet aux civils de comprendre et  d’apprendre  d’avantage sur ce que c’est que le  bataillon du génie, surtout la sainte-Barbe. Donc c’est une action qui s’inscrit dans le dialogue civilo-militaire. » a fait savoir le commandant de la 3e région militaire de Bouaké N’Goran Kouamé Léon.

Les sapeurs du 1er bataillon de génie ont commémoré leur sainte-patronne, à travers un défilé de troupes à pieds. 06 militaires appelés à faire valoir leurs droits à la retraite ont été célébrés.

Sylvain Faithè