Lassana Cisse et chef de port bouet

Port- Bouet : Lassana Cissé promet un siège à la chefferie

Le Président du Mird (Mouvement ivoirien pour la renaissance démocratique)  Lassana Cissé a promis, récemment lors d’un déjeuner offert à la chefferie de Port- Bouet, un siège digne de leur nom.

«  Port-Bouet mérite un changement. A l’instar de notre mentor le Président Alassane Ouattara qui fait beaucoup pour les chefs et rois de notre pays, nous mettrons un point d’honneur pour que les têtes couronnées de la commune aient un siège digne de leur rang et surtout une subvention. Mon équipe et moi capitaliserons tous les acquis et ne ménagerons aucun effort pour faire de la cité chère à notre regrettée maman Hortense Aka Anghui, une cité de rêve » a promis Lassana Cissé, président du Mird.

A en croire le porte-parole, des chefs Nanan Nemlin, l’Ong de M Cissé fait partie des rares qui ont fait de la recherche effrénée  de la réconciliation et de la cohésion leur cheval de bataille dans la commune de Port- Bouet.

Une minute de silence a été observée en la mémoire de la dame de fer de Port- Boute, Hortense Aka Anghui.

Yolande de Sepenedio

port-bouet

Port-Bouet : Les jeunes confient leur sort à l’honorable Lassana Cissé

L’esplanade de l’hôtel communal de Port-Bouet s’est avérée exigüe ce samedi 17 mars 2018. En effet, les jeunes de la commune de Port- Bouet, ont pris d’assaut les lieux pour participer aux 2èmes assises de la jeunesse.’’ Autonomisation effective de la jeunesse à l’orée 2020’’ : telle était la trame de la rencontre qui a débuté  à 13 heures 24 minutes sonnantes.

L’occasion fut belle pour cette frange de la population de demander solennellement l’appui effectif de l’honorable Lassana Cissé, par ailleurs Président national du Mird et opérateur économique prospère, qui selon leur porte-parole, fait mains et pieds pour sortir la jeunesse du littoral de la léthargie dans laquelle elle baigne.

Lorsqu’il arrive au crachoir, c’est par un standing ovation que le parrain, l’honorable Lassana Cissé est accueilli par cette foultitude de jeunes acquis à sa cause.

« Jeunesse de Port-Bouet, vous ne serez plus laissés pour compte. Derechef, je serai votre ambassadeur auprès des autorités compétentes et des bailleurs de fonds afin que vous trouviez un mieux-être. Nous mettrons à profit notre carnet d’adresses pour vous soulager. Je profite des assises de la jeunesse communale de Port-Bouet pour vous dire que l’autonomisation des jeunes de notre commune sera des plus effectives. Nous mettrons les pendules de l’employabilité à l’heure et ce, dès maintenant. Je ne me déroberai point de cette prérogative. En moi vous avez trouvé l’interlocuteur idoine, car je mettrai des fonds à votre disposition pour vous appuyer comme vous l’avez souhaité. Soyez donc rassuré, et ensemble nous relèverons tous les défis », a martelé celui que la jeunesse de la commune balnéaire appelle affectueusement ‘’douahoudén’’.

Après un tour d’honneur, l’honorable Lassana Cissé a, comme il en a l’habitude, fait un important don.

Notons que l’agence emploi-jeunes a apporté son soutien indéfectible à la cérémonie avec la présence de dame Doukouré, responsable Abidjan-sud.

Yolande de Sepenedio

Yolande.sependio@gmail.com