Statistiques: 140 vues
Exif_JPEG_420

 

Le secrétaire d’État chargé de la promotion des PME, M. Anoblé Felix était le Lundi 18 février à Man, dans le cadre de la tournée nationale d’informations et de sensibilisation des acteurs des PME. En effet, c’est dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de développement des petites et moyennes entreprises (PME), que le gouvernement  Ivoirien a élaboré une stratégie nationale d’appui au développement des PME dénommée  » programme Phoenix « .

L’objectif de ce programme est d’insérer dans le formel plus de 50.000 entreprises, de créer de nombreux emplois formels et de qualité ainsi qu’une forte augmentation du PIB.

L’Agence Côte D’Ivoire PME, le Fonds de Garantie, l’Incubateur d’Abidjan, pour l’élaboration de plusieurs textes conformément à la loi n 2014- 140 du 24 mars 2014 portant orientation de la politique nationale de promotion des PME, ont été créés pour l’exécution du projet. Cependant, toutes ces dispositions prises par le gouvernement et qui sont une réponse aux difficultés que rencontrent les PME n’ont pas encore produit les effets escomptés.

Les PME qui constituent 98% du tissu des entreprises et représentant une part importante de l’économie nationales avec 20% du PIB et 12% de l’investissement national, sont toujours en proie à des difficultés.

L’une des raisons qui pourraient expliquer cette situation est la méconnaissance par une grande partie des PME, particulièrement celles de l’intérieur du pays, de ce dispositif mis en place par le gouvernement.

C’est pourquoi, dès sa prise de fonction, et après les visites de prise de contact avec les faitières, le secrétaire d’État a décidé d’aller vers les promoteurs de PME, les organisations patronales et professionnelles des PME, les chambres consulaires et les partenaires techniques et financiers.

Cette tournée qui vise, en effet, à informer les PME du dispositif mis en place par le gouvernement en leur faveur et à les sensibiliser à sortir de l’informel, permettra également au secrétaire d’État, qui se veut homme d’action, de voir de plus près le quotidien des PME en Côte d’Ivoire. 

Tuo Nagalou Seydou, directeur de l’ingénierie d’entreprise a pour sa part donné un cours magistral sur le statut de l’entreprenant crée par l’OHADA en 2011.

De Yaké Désiré, 1er adjoint au porte-parole des opérateurs économiques, Moussa Keita, tous ont salué cette tournée de sensibilisation qui va surement aider l’émergence que recherche notre pays.

Massa Souleymane