Statistiques: 102 vues
soro-Guillaume

Le président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro est toujours à son poste. C’est la principale information donnée hier par la direction de la communication du chef du parlement.

En effet, selon la lettre du continent du 14 janvier, le président du parlement ivoirien Guillaume Soro aurait remis sa démission au président de la république Alassane Ouattara, à l’issue de leur tête à tête, début janvier.

« Il n’en est rien » affirme un membre de la direction de la communication du PAN.

« Le président de l’Assemblée nationale ne peut pas remettre sa démission au président de la République. Ce n’est pas le président de la République qui l’a élu. Au nom de la séparation des pouvoir, le chef de l’Etat ne peut pas demander au président de l’Assemblée nationale de démissionner. Si le président  Guillaume Soro devait remettre sa démission, ce n’est  pas au président Alassane Ouattara. Mais plutôt au collège des députés qui l’ont élu.» lit –on dans un communiqué signé de Toure Moussa, l’un des conseiller de Guillaume Soro.

Pour un autre conseiller, si Guillaume Soro devait remettre une démission au président Alassane Ouattara, c’est bien sa démission au poste de la vice- présidence du RDR qu’il occupe. « C’est à ce poste qu’il a été nommé, et non au poste de président de l’Assemblée nationale, ou il a été leu par les représentants du peuple. Le président Alassane Ouattara n’a pas nommé le président Guillaume Soro à la tête du parlement.» insiste ce conseiller, qui a requis l’anonymat.

« Une démission de Guillaume Soro ? C’est possible. Mais pour l’heure, il demeure et reste le président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire. » conclut- il.

Arouna Koné