Annonce: Formation accélérée en Guide touristique

ICIBOUAKE.NET, GLOBAL TOURISME ET PERFORMANCE GROUP Dans le cadre du projet ’’BLANIAN GBÊKÊ’’, organisent une formation accélérée en guide touristique.

Une attestation ’’Guide touristique’’ sera délivrée à la fin de formation.
Objectif: d’offrir à une quarantaine de jeunes des occasions de rencontres, de partage de connaissances et d’amour du voyage avec les touristes lors de visites guidées, d’excursions… Les participants auront à suivre un programme de formation et à concevoir des visites guidées en plein nature afin de valider leur attestation.

Ce qu’il faut retenir :

Personnes concernées :
Les jeunes, les acteurs du tourisme, les artisans, …

Nombre de place : 40.

Fréquence de la formation :
2 Jours à partir de 26 janvier 2019 (Samedi /Dimanche)

Déroulement de la formation :
Village Baptiste de Bouaké

Coût de la formation :
Le droit d’inscription s’élève à 25 000f.

Date limite de dépôt de candidature: le 24 janvier 2019.

Réservez votre place en remplissant le formulaire à icibouake au Centre culturel ou en ligne https://form.myjotform.com/90101343008541

Et pour plus d’informations, contacter le numéro suivant : 31631100 ou 49254666

Lassana Cisse et chef de port bouet

Port- Bouet : Lassana Cissé promet un siège à la chefferie

Le Président du Mird (Mouvement ivoirien pour la renaissance démocratique)  Lassana Cissé a promis, récemment lors d’un déjeuner offert à la chefferie de Port- Bouet, un siège digne de leur nom.

«  Port-Bouet mérite un changement. A l’instar de notre mentor le Président Alassane Ouattara qui fait beaucoup pour les chefs et rois de notre pays, nous mettrons un point d’honneur pour que les têtes couronnées de la commune aient un siège digne de leur rang et surtout une subvention. Mon équipe et moi capitaliserons tous les acquis et ne ménagerons aucun effort pour faire de la cité chère à notre regrettée maman Hortense Aka Anghui, une cité de rêve » a promis Lassana Cissé, président du Mird.

A en croire le porte-parole, des chefs Nanan Nemlin, l’Ong de M Cissé fait partie des rares qui ont fait de la recherche effrénée  de la réconciliation et de la cohésion leur cheval de bataille dans la commune de Port- Bouet.

Une minute de silence a été observée en la mémoire de la dame de fer de Port- Boute, Hortense Aka Anghui.

Yolande de Sepenedio

soro-ado

Côte d’Ivoire: ’’Il ne saurait y avoir de crise entre Soro et moi’’ (Alassane Ouattara)

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a déclaré, mardi, depuis Niamey où il a participé à un mini-sommet de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qu’il n’y a pas de crise entre le chef du Parlement Guillaume Soro et lui.

’’C’est un jeune homme que j’ai proposé à mon parti pour occuper le poste de président de l’Assemblée nationale. Il ne saurait y avoir de crise entre lui et moi’’ a répondu M. Ouattara à la presse qui l’interrogeait sur ses relations avec Guillaume Soro, expliquant que ’’ au moment où il (M. Soro) prenait fonction au parlement, j’étais président du Rassemblement des républicains (RDR), dont il fait partie jusqu’à preuve du contraire’’.

Concernant l’incarcération du Directeur de protocole de l’Assemblée nationale, Soul to Soul, poursuivi pour ’’atteinte à l’autorité d’Etat’’, M. Ouattara a indiqué que ’’ce n’est pas normal qu’on découvre six tonnes d’armes chez une personne’’.

’’ La Côte d’Ivoire est un pays de droit. Cette personne a été placée sous mandat de dépôt. Nous laissons la justice faire son travail’’, a-t-il exhorté.

A son retour, dimanche, après un séjour de plus de deux mois en Europe, Guillaume Soro avait souligné les ’’bonnes relations’’ avec le président ivoirien qu’il ira ’’voir en toute humilité’’ dans les prochains jours.

’’En ce qui concerne, mes relations avec le président de la République, je peux vous assurer qu’elles sont bonnes. Je m’emploierai en toute humilité que ma relation avec le président de la République soit toujours bonne. D’ailleurs, dans les prochains jours, en toute humilité j’irai voir le président de la République pour parler avec lui’’, avait déclaré M. Soro.

HS/ls/APA

Source:Abidjan.net

COP23-Ouloto-Abidjan-0008

En prélude à la COP 23: Anne Ouloto recommande aux participants la discipline

’L’image de notre pays dépend de nos faits et gestes face à la communauté internationale. Nos actes doivent donc témoigner de la grandeur de notre patrie. Toute chose qui exige de chacun des participants une discipline et le respect scrupuleux des lois allemandes. Toute transgression ou déviation de tout un membre de la délégation ivoirienne, entrainerait bien évidemment des sanctions et une interdiction formelle de participer à une prochaine COP’’. Telle est la quintessence de l’appel lancé, le mardi 24 octobre 2017, par le Ministre Anne Désirée Ouloto aux personnalités et structures devant prendre part, dans deux semaines à Bonn, à la Conférence des parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). C’était en présence des Ministres Raymonde GOUDOU Coffie et Alain Richard Donwahi, ainsi que de nombreux partenaires techniques. C’était dans la salle de conférence de la CRRAE UMOA, au Plateau.

Dans son intervention, le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) a informé que la Côte d’Ivoire a acquis un stand de 100 m2 qui facilitera les réunions et séances de travail des parties prenantes, et dont l’exploitation sera soumise à un manuel de procédure. Anne Ouloto a également recommandé à chaque participant de communiquer au secrétariat du stand, le point de ses activités et la liste des événements auxquels il aura pris part. ‘’Cette directive s’inscrit dans la volonté du MINSEDD d’optimiser la participation de la Côte d’Ivoire et de tirer un maximum de profits de chaque action de la délégation ivoirienne, que nous soyons du secteur public, du secteur privé ou de la société civile’’, a-t-elle expliqué.

‘’A ce jour’’, a ajouté le Ministre en charge de l’Environnement, ‘’250 personnes ont été accréditées et la procédure d’accréditation suit son cours’’. Comme on peut s’en convaincre, cette tribune fut une aubaine pour le MINSEDD pour situer une fois encore l’enjeu de ce rendez-vous mondial mais surtout l’engagement sans faille de la Côte d’Ivoire à tenir ses engagements dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat.

Le Ministre Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de l’Hygiène a pour sa part démontré que les changements climatiques influent sur la santé des populations. ‘’Entre 2030 et 2050, l’on estime à environ 250 000 décès par an du fait des catastrophes naturelles et changements climatiques’’, a indiqué Mme Goudou Coffi. ‘’Raison pour laquelle l’Etat ivoirien est pleinement engagé dans cette mobilisation mondiale’’, a-t’ elle relevé.

Sur le même registre, Alain Richard Donwahi, Ministre des Eaux et Forêts, a communiqué sur l’impact des changements climatiques sur la préservation des forets en Côte d’Ivoire. Optimiste cependant, il a indiqué que la Déclaration de politique générale de préservation des forets connaitra une mise à jour avec l’adoption d’une nouvelle déclaration y relative dans l’optique de préserver le couvert végétal.

A titre d’information, la COP 23 se tiendra à Bonn en Allemagne du 6 au 17 novembre 2017. Sa principale visée est d’obtenir les mécanismes de mise en application de l’Accord de Paris sur le Climat signé en 2015.

Source:Abidjan.net

UNHCR-0001

Unies dans l’Action, les Agences du Système des Nations Unies célèbrent la journée des Nations Unies en Côte d’Ivoire

Ce Mardi 24 octobre 2017, les Agences du système des Nations Unies en Côte d’Ivoire ont célébré la journée des Nations Unies, jour d’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies en 1945. Cette commémoration permet aux gouvernements et aux peuples de réaffirmer leur foi dans le but et principe de la Charte.

Précédemment célébrée en Côte d’Ivoire par l’Opération des Nations Unies (ONUCI), l’édition 2017 a été organisée par le Système des Nations Unies (SNU), regroupant toutes les agences des Nations Unies en Côte d’ Ivoire.

Cette commémoration s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Delivering as one » (DaO), soit « Unis dans l’Action ». Pour les agences du SNU, l’éradication de la pauvreté, la lutte contre le changement climatique et la création de sociétés pacifiques et inclusives pour tous d’ici 2030 ne seront possible qu’avec une mise en œuvre plus rapide des Objectifs de développement durable (ODD) ainsi que l’effort conjoint des partenaires et du gouvernement.

Sous la houlette de M. Mohamed Askia Toure, Représentant du HCR, Représentant du HCR, Président du Groupe de la Communication des Nations Unies et Coordonnateur Résident par intérim, plus d’une dizaine de Représentants des Agences du Système ont échangé, ce mardi autour d’un petit déjeuner de presse au siège de l’OMS, avec les medias sur les ODD.

A Abidjan, ces célébrations se dérouleront toute la semaine, et seront l’occasion de réaffirmer l’engagement des agences dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) et du « One UN ».

Source:Abidjan.net