Statistiques: 127 vues
filep-corr-logos

Le centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ)  organise du 25 au 28 septembre 2019, la 8eme édition du festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP) à Ouagadougou (BF). Avec comme thème central  »des plumes, des micros et des caméras pour une Afrique unie », ce rendez-vous biennal regroupera plus de 200 participants du Burkina, d’Afrique et d’ailleurs.

Il s’agit des représentants d’organisations des éditeurs de presse, de journalistes, de la fédération africaine des maisons et centre de presse (FACMP), d’organisations des droits des médias, de défense des droits humains.

Le FILEP est un forum, un espace pour échanger sur la situation de la liberté d’expression, de la presse, du droit d’accès à l’information, des conditions d’exercice de métier des professionnels des médias. Il est aussi le lieu privilégié pour discuter de la légitimité et du pouvoir des médias en rapport avec les pouvoirs d’Etats.

Au fil des ans, le FILEP s’est imposé comme un rendez-vous incontournable. Il est devenu, pour les journalistes africains, ce que le fespaco est pour les cinéastes africains.

L’Afrique, berceau de l’humanité, creuset de toutes les richesses et des sources de richesses, mamelle nourricière des Etats invasifs d’autres continents prospères, souffre non pas (seulement) de son mal développement mais surtout de son manque de liberté (d’indépendance) et pire de l’absence d’unité de ses enfants et de ses terres.

La vraie indépendance de l’Afrique, le développement du continent se fera dans l’unité ou ne se fera point.

Face à ce constat, de l’humanité, conscients de notre mission et de notre responsabilité, nous avons un rôle à jouer. Pour le moins, les médias peuvent offrir des alternatives aux clichés, aux informations parfois manipulées à dessein, et servir de canaux de rassemblement, de tremplin à l’unité du continent, ouvrir des perspectives nouvelles et porteuses d’espoir pour les peuples d’Afrique.

Placé sous le patronage du président de l’Assemblée nationale du Faso c’est un colloque international sur le thème du festival avec plusieurs sous thèmes qui constitueront des panels de débats avec une conférence inaugurale du professeur Basile Guissou, des expositions photos et caricatures de presse, des visites touristiques, des émissions radio et plateau télé, des rencontres professionnelles et ateliers sur la sécurité des journalistes et des médias, le gala de remise du prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation et du prix du concours international en photos et caricatures et un concert de clôture avec plusieurs artistes de renommé dont Didier Awadi du Sénégal qui constituent les temps forts de cette 8eme FILEP.

Doumbia Balla Moise, envoyé spécial à Ouaga