Statistiques: 104 vues
RHDP

A l’issue du pré- congres du RHDP, à Bouaké, des participants se sont prononcés et ont lancé un appel aux ivoiriens. Ivoire-express.net vous propose quelques réactions…

Silué Pégabila, président communal des jeunes : «Nous, jeunes, avons une lueur d’espoir»

« Ce meeting pour nous est d’une importance majeure. C’est un meeting qui marque l’adhésion des populations de Bouaké, à l’initiative de la mise en place du RHDP unifié. La mobilisation traduit bien l’adhésion effective de cette population à l’initiative que le chef de l’Etat a voulu mettre en place en mettant ensemble les différents partis politiques pour consolider les acquis de feu Félix Houphouët Boigny. C’est pourquoi je voudrais dire à l’ensemble des jeunes de la Côte d’Ivoire et en particulier ceux de Bouaké, que nous revenons de très loin et l’espoir aujourd’hui est de mise même si beaucoup reste à faire au niveau de la jeunesse. Il faut qu’elle se mette à l’idée que nous avons une lueur d’espoir, l’horizon est dégagé. Il faille donc que nous puissions cultiver la paix en créant les conditions d’une élection apaisée en 2020. »

Louis Kouakou Abonouan, porte-parole des partis membres du RHDP : « Les ivoiriens sont attachés à la paix»

« Le RHDP est une grande espérance pour la Côte d’Ivoire et les militants du PDCI-RDA qui se sont prononcés devant un choix crucial, à savoir choisir entre le bébé PDCI-RDA et le père de ce bébé, Félix Houphouët Boigny. Et nous venons de constater avec les ralliements que les militants et militantes de ce parti ont décidé de choisir le père de ce bébé, car il est immortalisé dans le RHDP. Le PDCI qui est le bébé ne peut pas avoir un nom plus sacré que celui de son créateur ; vraiment il n’y a pas match. Nous remarquons qu’il y a certaines couches des populations qui entretiennent une peur, ou se font peur à elles-mêmes. Mais  il faut dire que les ivoiriens sont matures. Ils sont attachés à la paix. Les secrétaires de section du PDCI-RDA de Bobro et Botro ont adhéré (au RHDP) devant les autorités. C’est pour dire que la déferlante du RHDP est en marche.  A partir du 25 et 26 toute la Côte d’Ivoire sera vêtue aux couleurs de cette grande machine, qui milite pour la paix. »

Ema Godi, Présidente des femmes UDPCI région Gbêkê : « Nous sommes les mères qui nourrissons le bébé RHDP »

« Aujourd’hui ce meeting est un message fort, pour dire à l’ensemble des populations de la région de Gbêkê et dire au chef de l’Etat, que nous voulons la paix et le développement, puisse que le RHDP, c’est pour tous les enfants de Félix Houphouët Boigny. Nous connaissons Houphouët, nous connaissons ses vertus de paix. Voilà pourquoi nous décidons de nous mettre ensemble pour former une entité pour le bonheur de tous les ivoiriens. Cependant, nous attendons de cette nouvelle naissance, en tant que femme, nous voulons que les femmes ne soient pas mises pour compte. Nous disons que nous sommes capables, donc que plus de femmes occupent les instances de ce pays. Nous sommes des mères. On peut donc mieux nourrir ce nouveau bébé qui est le RHDP unifié en nous associant aux postes de responsabilité plus élevés. »

Propos recueillis par Sylvain Faithè