Statistiques: 262 vues
campus

« Si on veut tuer un pays, il faut passer par son système éducatif, et  si on veut développer un pays il faut développer son système éducatif » c’est par cet adage que le député du Worodougou,  Koné Aboubacar a justifié la position du RHDP, d’inclure des étudiants  au débat politique.

Réunis au centre culturel Jacques Aka, le vendredi 18 Janvier 2019, l’émissaire du jour a signifié que la jeunesse, particulièrement les étudiants, sont la germe de la nation où le politique peut puiser à tout moment.

« Nous pensons que la germe du pays, c’est le monde étudiant. C’est pour cette raison que  le RHDP en fait la prunelle de ses yeux. » a déclaré l’honorable Koné Aboubacar.

Cette rencontre, qui intervient en prélude du congrès du RHDP prévu pour le 26 janvier prochain vise, selon le député, à traiter des questions estudiantines, y apporter des réponses tangibles qui puissent, non seulement apaiser le monde universitaire, mais aussi donner un espoir de réussite aux étudiants, après l’obtention des diplômes.

Il a également profité de l’occasion pour inviter les étudiants à participer massivement à la journée militante des étudiants, dénommée ‘’la journée des étudiants’’ que le Rhdp organise le 24 Janvier 2019.

Abondant dans le même sens, le 5e adjoint au maire, Diaby Aboubacar a dit un mot sur le rôle de la jeunesse, surtout des étudiants, sur l’échiquier politique. « Aucune nation ne peut se construire sans sa jeunesse. Elle est à la fois sa pépinière, où on puise constamment. Et en plus, vous être l’instrument du développement. Sachez qu’aujourd’hui, vous deviez avoir une conscience politique, une conscience humaine afin de conduire l’avenir de ce pays. »

Venus en grande nombre, les étudiants n’ont pas manqué de signifier l’irrégularité des bourses et le manque de matelas dans les chambres des cités. Koné Aboubacar les a donc invités à se concerter afin de dégager des suggestions pertinentes, qu’ils exposeront le 24 janvier prochain, à la journée dédiée au monde universitaire.

Sylvain Faithè