Statistiques: 339 vues
groupe super

Le Doyen adjoint des cadres de Boguiné (16 kms au Sud de Man), ne croyait pas si bien dire en souhaitant la traditionnelle bienvenue à la Côte d’Ivoire réunie  dans cette sous-préfecture cosmopolite, ce samedi 23 février 2019, sur le parvis de la place Alassane Ouattara. En effet, la cérémonie officielle de sortie des 1700 femmes du groupe ‘’Super’’ a été célébrée avec faste.

Le Commandant Maurice  Donatien N’Zi, Sous-préfet de la localité, représentant le Président Alassane Ouattara, M. Tiémoko Chérif, son épouse Mme Maba Koné Chérif,  marraine de la cérémonie et El Hadj Zoumana Touré et son épouse, respectivement Directeur des marchés et Directeur du domaine et du patrimoine au Port autonome d’Abidjan ont donné un éclat tout particulier à cette importante cérémonie.

Une centaine de femmes du groupe ‘’Masha Allah’’ venue d’Abidjan a entonné l’hymne de l’union vraie.

La  série de allocutions a été ouverte, bien entendu, par le Président du comité d’organisation Lanciné  Bakayoko qui a eu les mots justes pour planté le décor et souhaiter la bienvenue aux nombreux convives.

Un Intermède musical assuré par une danse guerrière venue de la région du Bafing lui a emboité le pas de fort belle manière. Particularité : le danseur principal tente de se trancher la gorge à l’aide d’une machette aiguisée sans toutefois y parvenir. Vous avez dit mystères de l’Afrique ?

A sa suite, le jeune et dynamique  Sous-Préfet appelé affectueusement ici ‘’Peace maker’’ commence son speech en  louant avec force arguments l’initiative des femmes du groupe ‘’Super’’ non sans engager la population de Boguiné d’une part, et les ivoiriens d’autre part, à prendre le train de la cohésion sociale,  et du vivre ensemble à l’union, la fraternité, la solidarité et la paix en marche.

Le Commandant N’Zi a exhorté les femmes à prendre attache avec ses services au cas où elles auraient besoin d’un acte administratif aux fins de bénéficier de l’aide des institutions internationales ou de celle de la première Dame Dominique Ouattara.

L’acquisition de chaises et bâches fut la principale doléance de Mme Karidiatou Bamba, porte-parole du groupe ‘’super’’ après un déférent hommage rendu à M. Tiémoko Chérif et sa généreuse épouse de marraine.

Tiémoko Chérif a clos les allocutions par un hommage au Commandant N’Zi eu égard à ses nombreuses actions de paix, de rapprochement des communautés vivant à Boguiné.

Poursuivant sur sa lancée, l’époux de la marraine a salué l’altruisme de son ainé et collègue El Hadj Zoumana Touré, Directeur du domaine et du patrimoine du Port autonome d’Abidjan et sa charmante épouse.

Enfin, le Directeur des marchés du Port autonome de la capitale économique a magnifié l’œuvre des femmes du groupe ‘’Super’’ de Boguiné qui a réussi à fondre dans le même moule plus d’un millier de femmes d’origines et de cultures diverses.

Notons que le couple Chérif a fait encore parler son cœur en offrant la somme de 3 millions de francs Cfa au comité d’organisation.

Bien avant, les femmes baoulé et yacouba ont offert des présents aux officiels. Bœufs, sacs de riz, 3 tonnes d’ignames et plusieurs fûts d’huile rouge notamment.

Yolande de Sépénédio, Envoyée spéciale

Yolande.sepenedio@gmail.com